La nature n’attend pas

La nature n’attend pas

En ce 31 décembre, je me réjouis de vous partager le dernier article de cette l’année 2017 ! Je remercie énormément Heikel du blog Jardiner Futé pour cette merveilleuse opportunité de philosopher un peu sur… la Nature.

Quand nous pensons à la nature, nous avons souvent l’image de prairies, d’arbres ou de petites plantes qui nous vient en tête. Parfois celle d’une forêt, d’une montagne ou d’une cascade majestueuse.
D’une manière générale, nous représentons la nature par des paysages aménagés ou sauvages. Ils répondent à des critères d’ordre établi, d’harmonie et de cohérence. 

Intrinsèquement, le mot « nature » reflète également d’autres principes : celui des saisons, du changement, de l’inspiration, du bien-être, d’un ressourcement, de la couleur verte, d’une impulsion de vie, d’une force vitale immense (presque inépuisable), parfois aussi, celui de la fatalité.
Nous parlons alors d’états que l’on qualifie comme « naturels » et que l’on ne peut pas éviter.
Il s’agit ici des forces intérieures qui animent chaque Etre humain en certaines occasions.
Les émotions qui traversent notre corps font partie de ces impulsions, et aller à leur encontre reviendrait, presque, à aller à l’encontre de la vie. (cliquez ici pour lire mon article sur les émotions.)

Nombreux sont les philosophes et scientifiques qui essayent de proposer une définition exacte et complète de la Nature.
Seulement voilà, Dame Nature est l’incarnation même des cycles et du changement. C’est ce qu’elle est. Pourquoi tenir à la rendre statique ?

Alors que j’écris cet article en écoutant le début des Quatre Saisons de Vivaldi (un bel hommage aux changements de saisons, et de cycles), je me voudrais insister sur les symboles de richesse et d’abondance que représente la nature.

La nature nous inspire et nous nourrit

Au delà, du fait que la nature nous offre notre nourriture physique, qui nous permet de nourrir notre corps et rester en bonne santé, la nature nous propose également un autre type de nourriture… l’inspiration.

Les artistes l’ont bien compris, la nature est une source inépuisable d’inspiration… Par les images, les senteurs, les goûts, les matières… Tous nos sens sont en éveil lorsque nous sommes en contact avec notre véritable nature.

Que se soit en architecture, en peinture, en musique, en cuisine… et même dans notre quotidien,  l’inspiration, souffle créateur, est la nourriture de l’âme. Celle que nous fait vibrer, celle que nous énergise au quotidien. Celle qui permet aux idées de se matérialiser. Comme respirer de l’air (ce que l’on fait naturellement par une succession d’inspirations et d’expirations), se sentir inspiré est essentiel à la vie.

Comment la nature peut nous inspirer?
Avant toute chose, je pense que pour être inspiré, il est nécessaire d’être un minimum ouvert d’esprit.
Par expérience, l’inspiration surgit souvent au moment où l’on s’y attend le moins. L’espace d’un instant, le temps s’arrête et nous nous laissons porter par une vague de douceur et de bonheur : nous nous émerveillons. 
A ce moment précis, nous nous sentons en communion avec le tout, en parfaite harmonie avec ce qui nous entoure. Les sens en ébullition, nous entrons dans un monde des possibles où il n’y a plus de limites.
Certains artistes parlent de l’énergie qui traverse leur corps et s’exprime à travers eux pour ensuite prendre la forme finale d’une peinture, d’une sculpture, d’une photo, d’une mélodie, d’un geste. Ils font un avec le tout, le temps d’un instant prolongé : l’instant présent.

La nature inspire parce qu’elle nous enseigne.

Ce que la nature nous enseigne…

  • La nature nous enseigne que, par l’observation et la contemplation, nous pouvons connaître car nous nous ouvrons à une source inépuisable d’informations. Léonard de Vinci était un maitre en la matière. Et, par extension, la nature nous enseigne la beauté et l’harmonie.
  • La nature nous enseigne les cycles, leur nécessité et leurs vertus. Un des meilleurs exemples pour illustrer cela est le film “Ce qui nous lie” de Cédric Klapisch. Une histoire qui se déroule au rythme des saisons qui s’enchaînent, trois jeunes adultes vont réinventer leur fraternité, s’épanouissant et mûrissant en même temps que le vin qu’ils fabriquent. Nous y sommes témoins de l’importance d’écouter et respecter les cycles pour faire… un bon vin. Un film où l’on comprend comment la nature nous apprend la patience, mais aussi à agir quand c’est le temps… 
  • La nature nous enseigne l’acceptation de ce qui est. L’acceptation des différences par la tolérance. L’acceptation du changement, parce que tout est en mouvement, et que la stagnation et l’immobilité empêchent la pleine expression de la vie.
    L’acceptation que le temps est une unité de mesure, mais qu’il n’est peut-être qu’une illusion parce que les cycles recommencent encore et toujours. Parce qu’ils font partie de la vie. Qu’on le veuille ou non, le temps s’écoulera de la même façon, il est universel le même pour tout le monde… ou presque.
  • La nature nous enseigne comment vivre et qui nous sommes parce qu’elle est le miroir de nous-même. L’homme a toujours eut une relation ambiguë avec la nature… cela est peut etre du à la difficulté d’ACCEPTER que la nature extérieure est le reflet de nous-même et de nos états intérieurs…
  • La nature nous enseigne le lâcher prise. Parce qu’il se passe toujours quelque chose, la vie nous apporte parfois son lot d’imprévus et de surprises auxquels nous devons faire face… la nature nous enseigne que tout a une raison d’être…

 

La nature n’attend pas

Nous faisons partie de la nature, nous sommes cette nature.

Acceptons le changement, respectons nos cycles intérieurs pour briller de notre pleine lumière.
Que chaque étape de transition, ou passage d’un cycle à un autre, soit célébré avec le plus d’amour, de compassion et de tolérance. Rappelons-nous que le repos est nécessaire… parce que c’est naturel… justement parce que la nature n’attend pas.

Dans le même thème, je vous partage mon précédent article “Qu’est ce que la nature a changé dans ma vie – 6 principes essentielles” en cliquant ici.

Enfin, pour finir, je vous invite à découvrir (ci-dessus) l’extrait d’un de mes films préférés, le Guerrier Pacifique, qui est selon moi un beau résumé des principes énoncés ci-dessus, pour vivre en harmonie avec notre nature :  VIVEZ l’instant présent!

Mes chers explorateurs éclairés, je vous souhaite un excellent passage à la nouvelle année !

>> N’hésitez pas à partager cet article si vous avez aimé ou si vous avez appris quelque chose.
>> Visitez le blog de Heikel pour y apprendre à  Jardiner Futé … dans le respect de la nature!

>> Vous avez des remarques, des suggestions, des témoignages que vous souhaitez me partager en privé? Ecrivez-moi ! 
Enfin, si vous constatez des fautes d’orthographe qui se sont glissées, par mégarde, dans le texte (je suis un Etre Humain…), je vous serais reconnaissante de m’en faire part… Merci ! <3

Partagez l'article:
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “La nature n’attend pas

  1. Merci pour ta participation au carnaval d’articles. Ton article m’a inspiré, et pour ne rien gâcher, ta prose est très plaisante à lire.

    Sur ce, je vais sans doute aller regarder le guerrier pacifique !

    Très bonne semaine à toi, et merci encore !

    1. Merci beaucoup Heikel ! Un article écrit rapidement, mais au moins l’essentiel de mon message y est et c’est le plus important.
      N’hésite pas à m’écrire tes impressions au sujet du Guerrier Pacifique ! Ca me fera plaisir de te lire ! A très bientôt! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *