Qu’il s’agisse d’aménager notre espace de travail, notre bureau, notre espace de méditation, notre salle de réunion ou notre lieu personnel sacré de ressourcement, nous sommes toujours en quête des meilleurs trucs et astuces pour améliorer notre concentration et nos performances. Nous voulons naturellement être plus productifs et efficaces dans les domaines chers à notre cœur.
Et si je vous disais que la productivité vient principalement du fait même de se sentir plus serein et en adéquation avec nos valeurs… Et si je vous disais que la productivité est proportionnelle à notre niveau de joie…

Bol tibétain doré avec une fleur de cactus rose
© Ember + Ivory

Mes chers explorateurs créateurs, je vous partage dans un instant, les 2 principes essentiels que j’utilise partout, et tout le temps, afin de me créer un espace de travail idéal (pour moi). Ces techniques sont valables aussi bien en voyage, à l’hôtel, dans les AirBnB que je loue de temps en temps, ou même dans mon bureau, chez nous.

Un petit pré-requis

Je fais ici une petite parenthèse, qui se révèle en fait être un point hyper important… je vous demanderai de préciser : pour quel TYPE de travail allez-vous mettre en place ces 2 techniques?
Afin de répondre au plus juste à cette question, je vous invite aussi, indirectement, à re-définir le mot « travail » pour vous.
En effet, souhaitez-vous aménager une salle de massothérapie ou un bureau pour écrire votre prochain roman ? Etes-vous en train de refaire la déco de votre salle de sport ou êtes-vous plutôt nomades et aimez travailler sur vos dossiers des espaces publics ?
En bref, je vous demande : En quoi consiste votre travail ?
Faire une liste simple des tâches concrètes de votre activité, vous aidera à faire des choix pour votre aménagement.

Comme je l’explique dans mon article L’urgence de redéfinir le mot « travail » : « Créer un espace sacré correspond à l’idée d’aménager votre environnement de travail idéal afin que vous puissiez vous exprimer librement. Ce lieu que vous aurez choisi devra supporter, visuellement et énergétiquement, votre pratique et la réalisation de vos projets. Nous nous exprimons dans ce monde de plusieurs manières. Les plus courantes sont l’expression verbale, physique et financière. Peu d’entres nous sont conscients du fait que le « travail » que nous exerçons (ou désignons comme tel) est également un mode d’expression. Notre « travail » nous permet d’offrir nos services, nos connaissances, nos talents et nos dons au monde. »

Les 2 techniques que je vous présente, sont parfaitement COMPATIBLES à votre mode de vie. Elles s’adaptent à TOUS LES TYPES DE TRAVAIL.
Je vous suggère seulement de clarifier le type d’activité pour vous-même (et ça sera important pour la suite des choses…)
L’idéal est d’aménager 1 espace par type de travail. Il peut s’agir d’une pièce au complet destinée à votre activité OU bien, d’un petit espace dans une grande salle ouverte…

Mes chers explorateurs créateurs, sans plus attendre, voici les 2 principes, hyper simples, que j’utilise tout le temps et qui m’ont permise d’augmenter ma concentration et surtout, de maintenir ma motivation.  

PRINCIPE N.1 : Je m’entoure UNIQUEMENT des objets qui me mettent vraiment en joie

Vous savez quoi ? A bien y penser, je trouve cela formidable d’écrire cet article en septembre, et de prendre un temps pour repenser et réaménager un espace de travail.
Pourquoi ?
Parce que cette période de l’année correspond à celle de la rentrée. Et, qui dit « rentrée », dit aussi « début d’un nouveau cycle ».
C’est la période idéale pour poser de nouvelles bases et notre cerveau est heureux de se lancer dans l’essai de nouvelles habitudes. De plus, le mois de septembre est propice au tri et au rangement. Bref, quoi de mieux pour réaménager votre espace de travail ou votre bureau, afin de vous créer, enfin, l’espace requis pour votre travail idéal.

Imaginez un espace de travail où vous éprouvez un sentiment de sérénité, de joie, de paix, à chaque fois que vous entrez dans la pièce et que vous vous installerez à votre bureau…

Il y a quelques temps, j’ai découvert la méthode de Marie Kondo, une japonaise, devenue la spécialiste du rangement.
Son motto est simple : RANGER inspire la JOIE.
Sa méthode : Ne conserver uniquement (et j’insiste vraiment sur le mot « uniquement ») ce qui nous procure un profond sentiment de joie en se débarrassant des choses inutiles et en prenant conscience de ce qui est indispensable pour nous.
Très bien, me direz-vous, mais comment fait-on cela concrètement? Sa méthode est très détaillée dans son livre La Magie du rangement, mais voici ce que je retiens…

1. Trier les objets personnels par catégorie

L’idée ici est en fait assez simple : sortez TOUS vos objets personnels de vos placards et votre bureau. Classez-les par catégories. Cette technique vous permettra de faire un inventaire de vos biens. Marie Kondo dit qu’il est essentiel de trier nos affaires par catégorie, mais aussi de procéder dans l’ordre qui suit : les vêtements, les livres, les papiers, les objets divers (appelés « komodo »), les objets de valeur sentimentale.

Dans le but de vous aider à aménager votre espace de travail, je vais rester concentrée sur des exemples concrets qui concernent les affaires de bureau.

Lorsque je trie mon espace de travail, je sors tous les objets des tiroirs de mon bureau sur le plancher de la pièce ET je fais des piles par catégorie : un tas pour les crayons, un autre pour les stylos ou feutres de couleur, un autre pour le papier blanc, un pour les papiers de brouillon, un pour les images et matériaux de références, un pour mes souvenirs de voyage, etc.

L’important ici est de simplement faire l’INVENTAIRE de nos choses. Il n’y a pas de jugements à porter. Faites juste le tri !
Cependant, il se peut déjà que cette première étape vous challenge. Commencer à clarifier le désordre autour de nous, ouvre parfois la porte à une prise de conscience plus profonde, mettant en lumière en certain désordre « intérieur » (émotionnel ou psychique).
Pas de panique ! Prenez en note vos observations ou les pensées qui vous viennent à l’esprit pendant le processus de tri. Si vous vivez des émotions… Bonne nouvelle ! C’est normal, vous êtes un Etre Humain (enfin je suppose…) et vous réagissez à la loi universelle :

« Le monde extérieur est le reflet de notre monde intérieur. »

2. Demandez-vous maintenant, un par un, si l’objet que vous tenez dans vos mains, vous procure de la joie

Marie Kondo nous dit : « Pour trier les objets que vous souhaitez garder et ceux que vous jetterez, la technique est simple : sachez ce qui vous procure de la joie. Afin de prendre la bonne décision, il est important de toucher l’objet en question, c’est-à-dire de le tenir fermement entre vos mains, comme si vous communier avec lui. Soyez très attentif à la manière dont votre corps réagit lorsque vous procédez ainsi. Quand un objet vous procure un sentiment de joie, vous devriez ressentir un frisson d’excitation, comme si toutes les cellules de votre corps pétillaient doucement. Cependant, lorsque vous tenez dans vos mains un objet qui ne vous procure aucune joie, vous remarquerez que votre corps paraît pesant. Gardez à l’esprit que le but ce n’est pas de choisir ce que vous jetterez, mais au contraire de sélectionner les objets que vous garderez chez vous. Ne conservez que ceux qui vous procurent de la joie. Et quand vous serez prêts à vous débarrasser de tous les autres, n’oubliez pas de les remercier avant de leur dire au revoir. En vous séparant de ces choses qui ont fait partie de votre vie, en leur témoignant votre gratitude, vous favoriserez votre appréciation des objets de votre quotidien, ce qui vous incitera par ailleurs à mieux en prendre soin. »

Pour illustrer davantage ses mots, je vous laisse jeter un coup d’œil à cette courte vidéo où Marie Kondo démontre le sentiment de joie. Je vous la partage surtout parce que je trouve que Marie est vraiment drôle. 🙂
(Vidéo en anglais. Durée : 1min44 )

Selon Marie Kondo, il vous suffit donc de prendre un objet dans les mains de le toucher et de vous demander honnêtement si cet objet vous apporte de la joie. Trop simple ?
Passez donc à l’étape suivante…

3. Séparez-vous des autres objets

Quand le tri sera terminé, que vous aurez mis toute votre attention sur votre sentiment de joie, il est temps maintenant de vous débarrasser du reste.
Autrement dit : Séparez-vous des objets qui ne vous procurent aucune joie. Sortez-les de votre espace de travail !
Vous pouvez :

– OFFRIR certains objets à des personnes qui en feront bon usage.
– DONNER des pièces à des œuvres caritatives ou un musée
– VENDRE votre matériel neuf ou inutilisé

REMARQUE IMPORTANTE : Il y a cependant une petite nuance à apporter : « Pour les objets essentiels qui ne vous rendent pas heureux, pensez à leur utilité et leur fonction. » En effet, si vous êtes médecin et que vous vous débarrassez de votre stéthoscope parce qu’il ne vous rend pas heureux… pensez à son utilité ! Certains objets vous permettent d’exercer une activité ou un métier que vous aimez.
(Bon, par contre si votre activité ne vous met pas non plus en joie… il vous faudra peut-être re-questionner votre métier, mais ça c’est un autre sujet…)

Dans mon espace de travail idéal, je ne conserve uniquement que les stylos qui FONCTIONNENT ainsi que quelques objets qui me mettent vraiment en joie : mon ordinateur Mac Pro, mon Ipad, une ou deux pierres semi-précieuses (quartz claire et citrine en général), de l’encens chamanique, ma petite trousse colorée, 1 stylo BIC noir, un crayon de papier taillé, un stylo fluo, 1 feutre coloré, une écharpe de soie ou coton confortable (idéal pour les espaces climatisés), 3 images inspirantes imprimées, du papier brouillon…

Le tri se fait donc bien sûr avec votre cœur, mais aussi avec votre bon sens… d’où l’importance de savoir à quel type de travail vous consacrerez votre espace.

4. Ressentez la légèreté autour de vous et le gain d’énergie retrouvé

Imaginez le sentiment de satisfaction, de liberté et de légèreté qui plane dans votre espace lorsque vous êtes entourés d’objets qui vous mettent en joie.

«  Je suis convaincue que les objets qui ont été aimés et chéris, acquièrent de l’élégance et du caractère. Quand on s’entoure uniquement de choses qui procurent de la joie, et qu’on les inonde d’amour, on peut transformer sa maison en un espace rempli d’objets précieux, comme s’il s’agissait de son musée d’art personnel. » Marie Kondo

J’ai la chance d’avoir chez moi, une petite pièce qui m’est réservée. J’ai pu y installer tous mes petits trésors, et souvenirs de voyages heureux. (J’y ai même construit un Tipi !)
Je n’ai pas une quantité folle d’objets, car je suis assez minimaliste, mais chaque objet qui s’y trouve a une histoire ou une anecdote souvent amusante.
Il est important de garder à l’esprit que TOUT ce qui vous entoure à une énergie qui lui est propre, appelée fréquence vibratoire. Chaque matériau, couleur, objet ont une vibration particulière…
Lorsque vous choisissez de travailler dans un espace qui ne vous appartient pas – comme c’est le cas en voyage : dans une chambre d’hôtel, à la bibliothèque ou une salle qui vous louez – vous n’allez sans doute pas pouvoir déplacer les objets qui s’y trouvent et, encore moins, vous en séparez, sous seul prétexte qu’ils ne vous mettent pas en joie…(Non, ne faites vraiment pas ça ! )
Personnellement, j’aime beaucoup travailler dans une chambre d’hôtel. J’ai compris que j’apprécie les espaces assez « neutres », minimalistes, les plus épurés possible. Ce critère est d’ailleurs assez commun chez les personnes visuelles comme moi : notre cerveau est constamment sollicité par la charge visuel et nous avons vraiment tendance à nous éparpiller devant trop de stimulus (trop d’idées à la minute qui sont tout autant de projets potentiels)… Ce qui devient totalement anti-productif.

Il est alors important de trouver un espace, qui corresponde à quelques uns de vos critères principaux, et, peut être, déplacer TEMPORAIREMENT quelques petits objets. (A condition évidemment, de TOUS les remettre à leur place d’origine une fois votre session de travail terminée.)
Par exemple, lorsque je loue un AirBnB, je m’assure que l’espace choisi soit, à al base, propre, dans des couleurs claires, avec de grandes fenêtres et une vue dégagée sur l’extérieur. A mon arrivée, je fais un tour de l’espace et, si besoin, je déplace certains objets en fonction de ce que j’aime ou non, souvent, avant même d’installer mes affaires ou d’ouvrir mon sac (ce qui amuse d’ailleurs beaucoup mon conjoint)!
Pourtant, cette pratique m’est devenue indispensable pour m’assurer d’être dans un espace qui me procure de la joie.
Cependant, AVANT de déplacer quoi que se soit, je prends des photos de l’espace. Ensuite, je repère les objets que je n’aime pas du tout (cela peut simplement être un cadre avec un message écrit qui me dérange) et je cache dans les placards les petits objets qui ne me procurent aucune joie. (par leur forme ou tout simplement parce qu’il y a trop de « bébelles de déco » comme on dit ici au Québec). A LA FIN DE MON SEJOUR, je prends grand soin de replacer EXACTEMENT tous les objets là où ils se trouvaient à notre arrivée. (d’où l’importance de prendre des photos AVANT de déplacer de trucs…)

Lorsque vous n’êtes pas chez vous, respectez les lieux et les choix des propriétaires. 

Si vous ne pouvez absolument rien déplacer ou ajouter, vous allez toujours pouvoir faire le choix de votre place dans l’espace en prenant en compte la circulation d’énergie. Je vous explique cela, à travers le 2e principe que j’applique.

PRINCIPE N.2 : J’oriente et organise mon espace selon les techniques du Feng Shui

Intéressons-nous maintenant à l’énergie vitale (appelée « Chi ») qui circule dans la pièce ou l’espace que vous avez choisi pour travailler.

J’ai commencé à étudier le Feng Shui en 2011 car j’étais très sensible aux énergies et des déplacements des personnes dans un espace donné (je le suis toujours).
Le Feng Shui a répondu à nombreuses de mes questions et m’a offerte des clés concrètes pour améliorer et/ou maintenir un flot d’énergie favorable à mon activité.
Le Feng Shui est utilisé depuis des milliers d’années. Les techniques sont simples à comprendre, mais parfois, un peu plus complexes à appliquer parce que « tout ce qui nous entoure est symbolique ». Notons aussi que le Feng Shui est très utilisé en Asie pour augmenter le flux de richesse et d’abondance des entreprises.

En 2012, je découvre le livre Le Feng Shui des affaires de Siska von Saxenburg . Ce livre deviendra ma bible de l’aménagement spatial, ma référence incontournable pour placer les énergies dans un espace.
Il y aurait beaucoup de points et subtilités à aborder car vivre le Feng Shui est un mode de vie fascinant, mais je vais ici aller à l’essentiel, juste pour que vous compreniez la base de ce que j’applique au quotidien. Je vous résume ça en 3 points.

1. PREPARER l’espace

En Feng Shui, il faut comprendre que certains objets peuvent faire obstacle à une circulation harmonieuse des énergies, alors que d’autres, la favorise.
D’une manière générale, le Feng Shui consiste à ressentir la vibration des symboles (objets, couleurs, matières, formes, etc.), les comprendre et agir directement sur ce monde « extérieur » pour ressentir un bien-être « intérieur. » Puisque tout est symbole, nous nous accorderons sur le fait que tout a une importance, mais, dans le but d’aménager votre espace de travail, commençons par le début :

  1. Dégagez l’accès qui mène à votre bureau (ou espace de travail), l’encombrement est mal considéré en Feng Shui.
  2. Nettoyez les meubles si besoin en passant un chiffon. En empêchant les poussières de s’accumuler, les énergies sont renouvelées.
  3. Faites place nette sur votre bureau (ou table de travail) : jetez tous les papiers inutiles, les débris de nourriture ou autre. Si possible, ne gardez uniquement ce dont vous avez besoin. Pour ma part, cela se résume souvent à : 1 ordinateur, 2 ou 3 crayons, un carnet de brouillon, mon téléphone, une lampe (si besoin), mes dossiers en cours, une image inspirante, une plante ou des petits objets que j’aime particulièrement, un verre d’eau (ou tasse de thé selon le moment de la journée).

2. ORIENTER notre espace de travail

Là, ça se corse un peu, alors suivez bien.
En Feng Shui, l’orientation de notre espace de travail se fait à 2 niveaux : 1. selon les points cardinaux (Nord, Sud, Est, Ouest) et 2. Selon le parcours de l’énergie.
Il n’y a pas un niveau plus important que l’autre. Les deux fonctionnent ensemble.

              Déterminer le parcours de l’énergie

  1. Choisissez un espace et déterminez le parcours de l’énergie dans cet espace : si il s’agit d’une pièce « fermée », demandez-vous où se situe la porte d’entrée par rapport à votre table de travail? Y’a-t-il des fenêtres ou des ouvertures pour l’éclairer et régénérer l’air qui circule ?
  2. Assurez-vous de choisir une place qui n’est pas dans le flux direct d’énergie principal. (espace qui n’est pas une zone de circulation).
  3. Gardez la porte ou l’entrée, si possible, dans votre champ de vision
  4. Positionnez votre bureau ou table de travail en fonction de la loi des 4 animaux… Je vous explique ça dans un instant.
Plan Feng Shui de la circulation d'énergie dans une pièce
Image #1 extraite du livre Le Feng Shui des affaires – La disposition de bureau idéale

Idéalement, il est bon d’installer son bureau à la place « de pouvoir », c’est à dire de placer votre table de travail de façon à avoir une vue sur la porte d’entrée. Avoir une porte dans notre dos crée inconsciemment un stress. 
Aussi, on préférera un fauteuil avec un dossier haut plutôt qu’un tabouret et/ ou dos à un mur. Le dossier de votre fauteuil symbolise la protection selon le principe de la tortue noire). Si vous êtes en voyage, veillez à vous re-créer une tortue (mes amis rigolent bien quand je me place dans un open-space pour chercher la meilleure tortue ;-))

              Comprendre et appliquer la loi des 4 animaux

Comme je vous l’ai dit plus haut, les points cardinaux sont importants en Feng Shui.
Aussi, chaque point cardinal (Nord, Est, Sud, Ouest) est associé à un animal, en symbolique. Lorsque nous nous déplaçons, ces animaux se déplacent avec nous (n’oubliez pas qu’il s’agit d’une image !!!! Ne Cherchez pas une vraie tortue dans votre dos ! (sauf si vous travaillez peut-être dans un refuge d’animaux…)
Cette règle des 4 animaux est assez importante et la beauté de cette loi est qu’elle peut s’appliquer partout : dans un restaurant, au bureau, chez vous, en réunion… Les quatre animaux se présentent ainsi :

Schéma Feng Shui des quatre animaux totems qui nous entourent
Image #2 extraite du livre Le Feng Shui des affaires – La loi des 4 animaux

– La tortue noire (derrière vous) représente la stabilité, la protection, les traditions, la solidité. Elle peut être symbolisée par un mur, un meuble solide, un fauteuil à haut dossier. Elle correspond aussi à l’énergie eau.

– Le phénix rouge (devant vous) représente votre liberté d’esprit. Il est préférable de laisser un espace dégagé devant vous. Il symbolise l’inspiration et vous permet d’aller de l’avant puisque tout est dégagé. Il correspond aussi à l’énergie feu.

– Le dragon vert (à votre gauche) représente l’énergie qui permet l’action et entretien le mouvement. Il plane dans les airs et symbolise le nouveau et l’évolutif. Il peut être représenté par un meuble haut ou une armoire par exemple. Il correspond à l’élément bois.

– Le tigre blanc (à votre droite) représente l’élément féminin, plus imprévisible, et dangereux (… oui … c’est ainsi que les traditions Asiatiques nous voient… que voulez vous..). Il symbolise la force, mais aussi le danger car il peut être féroce. Habituellement, il est représenté par un meuble bas. Il correspond à l’énergie du métal.

Pour activer l’énergie de ces animaux, pensez en terme de symbolique (forme, matière, couleur, etc.). Il se peut que je refasse un article plus détaillé à ce sujet parce que c’est un sujet qui me passionne !
En pratique, il est souvent assez difficile de réunir parfaitement tous les symboles et correspondances exactes, mais si vous pouvez simplement commencer par avoir : « une bonne TORTUE », en veillant à avoir une chaise avec un dossier haut, un manteau sur votre chaise, un mur derrière vous ou encore un cadre avec une montagne, et « un PHENIX dégagé » en laissant un espace devant votre table de travail, accrocher un tableau représentant une fenêtre ouverte, la mer ou une ouverture, etc.

3. AMENAGER votre table (ou sol) de travail : le plan Bagua

Maintenant que vous avez choisi votre place de travail dans l’espace, je vous suggère d’appliquer le plan Bagua. C’est un plan rectangulaire que l’on place symboliquement sur notre espace de travail pour définir les 9 secteurs ainsi :

Plan Feng Shui de l'aménagement d'un espace de travail optimisé
Image #3 extraite du livre Le Feng Shui des affaires – Le plan Bagua appliqué au bureau

Rappelons que selon la tradition chinoise, le Nord est représenté en BAS. Ce qui est l’inverse de nos habitudes Occidentales. Voilà pourquoi, le secteur de la carrière (au Nord) est « en bas » dans la représentation, associée à la couleur noire bleutée, et le secteur de la renommée/réputation (au Sud), symboliquement, notre phénix, est « en haut » de l’image.

Aussi, selon le plan Bagua, voici la disposition idéale de vos effets personnels sur votre bureau :

  • votre ordinateur se trouve devant vous, positionné légèrement sur la droite.
  • Une lampe, en haut, à gauche. C’est aussi une bonne place pour un presse papier en cristal à facette par exemple. Dans le secteur de la prospérité, pensez LUMIERE, BRILLANCE, RICHESSE
  • Votre téléphone pourrait se trouver dans le secteur des relations
  • Vos dossiers en cours à votre gauche, dans le secteur des nouveaux projets

Il y a un cas particulier que je n’ai pas abordé ici, ceux sont les open-spaces.
Il est vrai qu’il sera toujours plus difficile d’aménager et d’appliquer les principes Feng Shui dans un espace ouvert que dans une pièce fermée. Enfin, en Feng Shui, si vous voulez ajouter des plantes vertes dans votre bureau, évitez les feuilles pointes, qui viendraient piquer l’énergie vitale.
Commencez une chose à la fois, avec ce qui vous est possible de faire. Essayez de vous placer avec « une bonne tortue » ou simplement d’appliquer le plan Bagua sur votre table de travail. Soyez à l’écoute de votre énergie et constatez. Vous devriez assez rapidement vous sentir plus serein et confiant.

Pour aller plus loin…

Chaise de bois, plante verte et trois lampe suspendues : calme et élégance
Nous avons vu que en Feng Shui, les symboles peuvent être représentés par des objets physiques, des couleurs, des matières ou des images. Attention toutefois aux images avec des mots ou inscriptions qui peuvent avoir un impact sur votre subconscient. (j’y reviendrai prochainement dans un prochain article)
Il y aurait encore beaucoup d’autres critères à voir et prendre en considération : l’emplacement du bâtiment, la forme de l’immeuble ou de la maison où vous travaillez, les couleurs, les matériaux…

Personnellement, j’utilise vraiment ces 2 principes :
N.1 : Je m’entoure UNIQUEMENT des objets qui me mettent vraiment en joie
N.2 : J’oriente et organise mon espace selon les techniques du Feng Shui, particulièrement l’aménagement de ma table de travail et je m’assure d’avoir une « bonne tortue ». Où que j’aille.

J’adore que le fait ces principes soient applicables PARTOUT, car ils sont en fait devenus pour moi, un mode de vie… Je dois avouer que ces techniques, ME SIMPLIFIENT LA VIE, en plus que d’augmenter mes performances. Etant donné que je voyage régulièrement, je souhaitais mettre en place des principes simples, modulables, adaptables en toute circonstances.

Cependant, il y a un critère qui me tient tout particulièrement à cœur et qui se résume à une question : Est-ce que tout cela correspond à VOS valeurs ?
Parce que toutes les techniques du monde sont bien belles, si elles ne correspondent pas à votre champ énergétique, vos améliorations et résultats n’en sont que amoindris.
Alors, comment savoir ce qui me correspond vraiment ?

J’offre des séances de consultations individuelles
Il s’agira de séances privées pour redéfinir vos valeurs et trouver (selon vos besoins) l’univers (matériaux, couleurs, textures…) qui s’accordera parfaitement avec VOS valeurs et votre monde intérieur.

Pour en savoir plus :  CLIQUEZ ICI. 

Vous avez des questions, des remarques, des suggestions ? Vous voulez qu’on travaille ensemble ? Ecrivez-moi.
Si vous ne parvenez pas à mettre en place un des points abordés dans cet article, laissez-moi un commentaire en bas de la page, j’y répondrai très vite.

Je vous souhaite un excellent aménagement.
Explorez, testez et créez !
Je vous dis, à très bientôt !!!

> > >> N’hésitez pas à partager cet article si vous avez aimé cet article ou appris quelque chose.
Suivez-moi sur les réseaux sociaux : Facebook. LinkedIn. Instagram !

Partagez l'article:
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *